Passer au contenu

Avec la construction en cours ou programmée de 862 logements, les opérations immobilières des berges de l’Oise renforcent l’offre de logements pour tous. Elles proposent aux Creillois un nouveau type d’habitat en ville, souvent avec terrasses, vue sur l’Oise et environnement paysager. Elles rééquilibrent la typologie des logements en centre-ville, tout en densifiant l’habitat à proximité de la gare.

L'Ec'Eau Port

 

Sur le quartier de l'Ec'Eau Port est programmée la construction de 414 logements : 333 en accession à la propriété et 81 en locatif social d'une résidence intergénérationnelle. De nombreux logements seront organisés autour du port de plaisance fluvial. Trois lots représentant 224 logements dont les 81 de la résidence intergénérationnelle sont en cours de commercialisation (bureau de vente Place Carnot). Les permis de construire des trois derniers lots (190 logements) sont en cours d'instruction.Logements EcEau Port

 

Les berges de l'Oise

Sur les quais de l’Oise (quai d’Aval et quai d’Amont), plusieurs opérations immobilières sont en cours de construction pour la réalisation de 448 logements :

  • Quartus, situé rue Victor Hugo, rue de Beauvoisis et quai d’amont. Sur une ancienne friche (activité de garage) dite îlot Cornet : 107 logements dont 36 logements locatifs sociaux et 71 logements en accession, livraison fin 2024.
  • Nexity, situé rues Jean Jaurès et quai d’aval. Sur l’ancien site du garage communal ; 92 logements dont 15 logements locatifs sociaux, 26 logements locatifs intermédiaires et 51 logements en accession, livraison probable fin 2024.
  • Linkcity, situé rue Jean Jaurès et Quai d’Aval. Sur l’ancien site des ateliers communaux ; 87 logements dont 42 logements locatifs intermédiaires et 45 logements en accession, livraison début 2025.

logements

D’autres opérations sont programmées sur ces secteurs (les permis de construire sont en cours d’instruction) :

  • Eliasun, situé quai d’aval. Sur un îlot identifié comme une « dent creuse », foncier vétuste à démolir et à reconstruire : 36 logements en accession; livraison en 2025.
  • Îlot rue Jean Jaurès – rue de l’Union. Sur un îlot identifié comme une « dent creuse » : 39 logements sociaux.