Passer au contenu

Ramener les habitants et les commerces dans les coeurs de ville désertés : telle est l’ambition du programme «Action Coeur de Ville» pour lequel le centre-ville de Creil a été retenu par le Gouvernement.

« Action Cœur de Ville » va aider à résorber l’habitat indigne et à revitaliser le commerce pour que de lieu d’échanges ce secteur devienne un lieu de rencontres avec la gare, l’espace culturel, les lieux publics et les boutiques.

Avec 221 autres villes, Creil a été retenue pour profiter d’une enveloppe nationale de 5 milliards d’euros. Dans l’Oise, les Villes de Beauvais, de Compiègne et de Senlis sont aussi concernées.

Objectif : enrayer un lent déclin des centres de villes moyennes. C’est pourquoi les engagements de ce plan visent notamment à y acquérir et à y réhabiliter des logements, à améliorer leurs performances énergétiques et à redonner de la force à l’offre commerciale.

 

La concertation, un enjeu majeur du programme Action Cœur de Ville 

Si le programme Action Cœur de Ville prend en compte de nombreuses thématiques (habitat, développement économique, patrimoine, accessibilité, etc.), il prévoit aussi des temps de concertation avec la population.

C’est en ce sens qu’une balade urbaine, présentant l’avancement des projets du centre-ville Creillois, a été organisée le 29 juin 2019 et qu’un dispositif d’e-concertation concernant le réaménagement de la place Saint-Médard a été lancé en juin 2019 par la Ville de Creil.

Aujourd’hui, la Ville de Creil souhaite compléter ces formes de concertation par la création du « Comité Cœur de Ville ». Les Creillois qui souhaitent s’engager en faveur du centre-ville sont invités à le rejoindre. Le Comité Action Cœur de Ville se réunira pour recueillir les attentes, les besoins et s’interroger collectivement sur les leviers d’attractivité du centre-ville. La première réunion du Comité a été organisée le 17 septembre 2019 et sera suivie de prochains échanges. 

Action Logement soutient les rénovations et les constructions neuves en centre-ville

La signature le 10 octobre 2019 d’une Convention Immobilière Action Logement (anciennement connu sous le nom 1% Logement) va permettre le financement de logements neufs et anciens en cœur de Ville pour accueillir des salariés du territoire.

Signée par la Ville de Creil, l’ACSO et Action Logement, la convention entend renforcer la dynamique de l’emploi, favoriser la mixité sociale et susciter la rénovation énergétique de l’habitat. En effet, les bailleurs sociaux comme les investisseurs privés seront aidés financièrement pour la construction ou la réhabilitation de logements. Action Logement s’est engagé à réserver 11 181 000 €, d’ici à fin 2022,pour 200 logements situés en cœur de Ville.

Habitat indigne ou dégradé : propriétaires des solutions existent

Habiter un logement décent et sain est un des droits fondamentaux de toute personne. Pas toujours facile pourtant, lorsqu’il y a péril en la demeure, de s’y retrouver entre les droits et devoirs du propriétaire et du locataire. Pour assurer des logements de qualité, lutter contre les marchands de sommeil et améliorer le patrimoine, la ville de Creil avec l’agglomération, le département et l’Etat sont engagés dans un vaste plan d’action.

Que faire lorsqu’on est propriétaire d’un logement habité et qu’on n’a pas les moyens de l’entretenir ? En premier lieu, se tourner vers l’ADIL (agence départementale d’information sur le logement). Cet organisme délivre des conseils gratuits et vous accompagne.

 Que ce soit pour l’amélioration de l’habitat privé avec les aides de l’ANAH, les aides fiscales à l’investissement locatif avec travaux (dispositifs Denormandie, Pinel, Malraux), ou encore le financement de logements locatifs pour les salariés de droit privé avec Action Logement, plusieurs solutions sont offertes aux propriétaires privés qui souhaitent rénover leur bien ou investir, notamment dans le cadre des travaux de rénovation énergétique.