Passer au contenu
Depuis septembre 2019, la ville de Creil a fait partie des 80 premières communes labellisées « Cités éducatives » (ce sont 200 Cités Éducatives à l’heure d’aujourd’hui). Les « Cités éducatives » visent à intensifier les prises en charge éducatives des enfants et des jeunes, de la naissance à l’insertion professionnelle, avant, pendant, autour et après le cadre scolaire.

 

En quoi consiste le label « Cités éducatives » ?


Elles consistent en une grande alliance des acteurs éducatifs dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville (Les Hauts de Creil) : parents, services de l’État, des collectivités, associations, habitants.

Le label vise à fédérer les différents acteurs scolaires, péri scolaires, sociaux et économiques du territoire concerné (écoles, associations sportives, structures sociales, lieux culturels etc.), où seront concentrés les moyens publics. Tout cela pour les inciter à renforcer leur synergie autour de 2 grands axes :

·      La construction de l’autonomie des jeunes

·      Le Vivre Ensemble


Comment la ville de Creil a-t-elle obtenue ce label ?

 

Un groupe de travail a été créé initialement entre la Mairie de Creil, le Collège Havez et l’inspection de l’Éducation Nationale qui a permis, dans un premier temps, d’établir un diagnostic sur le Quartier Politique de la Ville (Moulin, Cavées et Rouher) et davantage répondre, dans un second temps, à un appel à projet lancé par l’État dans le cadre des « Cités éducatives ».

 

Plusieurs problématiques ont été mises en avant ; certaines d’ordre scolaire et d’autres d’ordre social qui représentent des freins à la réussite des enfants et des jeunes. C’est pour faire face à ces difficultés et à partir de différentes pistes de réflexion que la ville, et en particulier « les Hauts de Creil », a été labellisée « Cité éducative ».

 

Comment ce dispositif a-t-il été mis en place à Creil ?

 

Depuis octobre 2019, un comité de pilotage se réunit afin d’élaborer des actions pour mieux accompagner l’enfant tout au long de son parcours.

 

Ces actions ont été soumises à la concertation pour fédérer tous les acteurs locaux et la Ligue de l’Enseignement a été missionnée afin de les mettre en oeuvre sur le territoire.

Cette concertation, essentielle à la labellisation « Cités éducatives », a été menée par le biais d’entretiens et d’ateliers participatifs. Des groupes de travail ont rassemblés parents, enseignants, associations, entreprises locales, bailleurs sociaux et services jusqu’à fin janvier 2020.  La Ville de Creil, l’Etat et les partenaires ont ensuite signé une convention d’objectifs. Une aide financière a été allouée par l’Etat pour la mise en œuvre de ce projet qui a été décliné sur 3 ans.

Le label « Cités éducatives » s’adresse en priorité aux habitants, parents et enfants, réelles parties prenantes du dispositif.

 

Qu’apporte le dispositif « Cités éducatives » aux jeunes ?

 

  • Conforter le rôle de l’école

Notamment en assurant une meilleure mixité sociale et scolaire, en améliorant le bien-être de tous, élèves et personnels et en renforçant le suivi personnalisé des élèves.

  • Promouvoir la continuité éducative

Avec des actions qui :

-      Facilitent la socialisation précoce des enfants

-      Impliquent et accompagnent les parents dans leur rôle et leurs conditions d’exercice de la parentalité

-      Favorisent la persévérance scolaire

-      Luttent contre le décrochage

-      Promeuvent l’éducation artistique et culturelle

-      Développent la pratique sportive et les activités de bien-être corporel

-      Diffusent la culture scientifique et technique.

  • Ouvrir le champ des possibles

En privilégiant le lien entre les différentes structures et les acteurs du territoire pour permettre et favoriser :

-    La découverte de filières de formation et du monde du travail

-    La maîtrise de la langue et la lutte contre l’illettrisme

-    La mobilité et les rencontres

-    L’ouverture culturelle et citoyenne

-    L’amélioration de la société

 

Concrètement

 

Quand un enfant est pris en charge, il faut envisager son parcours et son accompagnement de manière cohérente, sur tous les temps scolaires et périscolaires, mais aussi tout au long de son évolution.  Toutes les solutions doivent être appréhendées. La plus-value du dispositif c’est une mobilisation généralisée de tous les acteurs éducatifs autour du parcours de l’enfant.

Exemples d’actions mis en place dans le cadre du projet de la Cité éducative des Hauts de Creil :

  • Une « Maison des parents » a ouvert ses portes à Creil en février 2020. Elle est un lieu d’information, d’écoute et d’orientation axé sur l’aide à la parentalité. Elle permet l’organisation d’ateliers thématiques autour de la santé, de la culture et du sport, tout en privilégiant le lien parents / enfants. La vocation de ce lieu est également d’orienter et de rediriger les parents et leurs enfants vers d’autres institutions en fonction des problématiques rencontrées et de leurs attentes. Plus d’info sur notre page "Maison des parents" ou directement auprès de la maison des parents, rue des Acacias à Creil, par téléphone au 03 44 29 67 43 ou par mail à maisondesparents@mairie-creil.fr.
  • « Réussir son entrée à l’école » : 4 Accompagnants en Ecole Maternelle (AEM) ont été recrutés à la rentrée scolaire 2021/2022 afin de renforcer l’encadrement des enfants en toute petite section (à partir de 2 ans) dans les écoles maternelles Camus, Nerval, Biondi et La Fontaine. Ils ont pour mission d’accompagner les enfants et leurs familles dans un projet de transition crèche / école maternelle et d’assister le personnel enseignant dans l’encadrement et l’animation des groupes d’enfants sur le temps scolaire.
  • « Mise en place d’un ENT 1er degré pour chaque élève » : Depuis la rentrée scolaire 2020/2021, un Espace de Travail Numérique pour tous les élèves du 1er degré a été mis en place pour continuer à améliorer la communication entre les acteurs éducatifs (élèves, parents, enseignants et structures municipales) et mettre en valeur les projets de classe.
  • « Accompagnement des collégiens et des lycéens dans la poursuite de leurs études ».

Quelques exemples de mise en œuvre :

  • « Le Mentorat AFEV » : Il s’agit d’un programme d’accompagnement et d’apprentissage entre un étudiant bénévole et un jeune en difficulté dans son parcours éducatif. Cet accompagnement à distance a commencé fin 2020 pour les élèves de Terminale du lycée Jules Uhry.
  • « Construire un projet de territoire sur la vie sexuelle, affective et relationnelle » : Ce projet est inscrit dans un parcours d’éducation déployé sur le collège Jean Jacques Rousseau. L’objectif général est d’apporter aux élèves de 3ème et SEGPA, avec l’intervention des associations Olympio et Comytis, des connaissances sur la compréhension de leur corps et de leur sexualité afin de mieux les respecter et d’être responsables.
  • Arrivée de 2 élèves polytechniciennes en stage auprès de la Cité Educative des Hauts de Creil du 4 octobre 2021 au 1er Avril 2022 dont les missions principales sont de : Développer un parcours citoyen de la maternelle au lycée (ateliers philo, lutte contre le harcèlement, …), favoriser l’ouverture des horizons et l’ambition chez les élèves (tutorat, ouverture internationale, salons de conversation, …) et venir en appui de La ligue des Savanturiers Creillois pour essaimer en collège et lycée.