Votre ville

Médiathèque Antoine Chanut de CreilMusée Gallé-Juillet de CreilEspace Associations de CreilGrange à Musique de Creil

Qadura en Palestine

Le camp de Qadoura  est situé au cœur de la ville de Ramallah en Cisjordanie. Chaque camp gère ses propres activités et les Comités Populairesélus dans chaque camp en sont les représentants officiels. Ceux-ci sont placés sous la responsabilité directe de l’Autorité Palestinienne.
L’UNRWA (United Nations Relief and Works Agency – Agence des Nations Unies qui procure assistance aux personnes dans les domaines de l’action sociale, juridique et de l’emploi) n’est pas implantée dans le camp de Qadoura. Cependant les habitants de Qadoura bénéficient de l’enseignement primaire et des soins médicaux dispensés par l’UNRWA dans le camp voisin « El Amari ».
A Qadoura la population est de 4 500 habitants ce qui représente environ 500 familles. 40% de celle-ci a moins de 18 ans. Ce camp a été installé vers 1951 car il n’y avait plus assez de place dans le camp El Amari. L’UNRWA ne s’est jamais implantée à Qadoura mais a loué le terrain durant une vingtaine d’années.  Depuis la fin de la location il y a un vide juridique sur le territoire de Qadoura. Après 1967 il y a eu l’arrivée d’une nouvelle vague de population, certaines familles ont pu louer ou acheter sur le périmètre de Qadoura et il y a litige aujourd’hui sur la propriété de certains terrains. Le taux de chômage au sein de la population du camp est de 80 %.

Le camp de Qadoura est jumelée uniquement avec : Creil (France)
Nom du Chef du camp : Omar Hayek

http://www.ramallah.ps/ / http://www.alkamandjati.com/

  • Télécharger la convention avec Qadura

     

  •  

    Mission de coopération décentralisée en Palestine du 20 au 25 février 2011

    L’objectif de cette mission était de vérifier la faisabilité des projets proposés par la Ville de Creil et d’engager concrètement des actions avec le camp de Qadoura et la Ville de Bethléem. A minima nous souhaitions initier des échanges culturels et de solidarité ente les jeunes palestiniens et les jeunes creillois. Nous voulions également élaborer un diagnostic technique et financier relatif à un des projets d’aménagement évoqués par Ziad Ghossni, chef du comité populaire du camp de Qadoura lors de ses visites à Creil.