Maison de la Ville

Médiathèque Antoine Chanut de CreilMusée Gallé-Juillet de CreilEspace Associations de CreilGrange à Musique de Creil

> Accueil >Maison de la Ville>L'agenda 21>La potentialité de la ville

La potentialité de la ville

La Ville de Creil est une ville importante par sa population. Elle est riche de 70 communautés représentées, et d’une population jeune (30% de sa population a moins de 25 ans). Son nombre d’habitants est comparable à celui du canton de Senlis comprenant 17 communes.

La population étrangère occupe une place importante (près de 20% des habitants creillois) et s’explique par l’histoire de la ville et de sa poussée industrielle après la deuxième guerre mondiale puis par l’arrivée des migrants dans les années 60 …  L’image d’une mosaïque de nationalités prend tout son sens à Creil et lui confère une structure de « petite » mégapole à l’image de la « grande » mégapole qu’est Vancouver. Notre « cousine » canadienne qui fut ville olympique en 2010, est aussi un mélange fusionnel de communautés ethniques et religieuses et revendique 70 nationalités et de nombreuses langues parlées…

La ville de Creil se conjugue donc au pluriel et mérite son titre de ville «Centre» du sud de l’Oise.
 


Au coeur d’une agglomération regroupant 11 communes, Creil peut se présenter comme une vraie  « ville paysage » avec ses 35% de surface végétale sur son territoire (dont une grande partie en plein cœur de l’hyper centre). Bénéficiant d’un environnement forestier et d’espaces verts denses (76 hectares dont 49 ha d’espaces verts et 27 ha de sous bois), ce « patrimoine naturel d’exception » est à mettre en valeur.

Placée au cœur d’un grand bassin d’activité (10 cantons) important regroupant près de 300 000 habitants, Creil est enfermée dans plusieurs paradoxes qui font surtout sa force, son originalité mais aussi sa complexité. En effet, elle bénéficie d’une position stratégique du fait de sa localisation géographique proche de Paris, la considérant presque comme une banlieue de l’île de France. Plusieurs éléments entretiennent ce paradoxe :

•    Située à 50 kilomètres de Paris centre
•    25 minutes de Paris en TER ou Corail
•    Terminus ligne RER D à Creil
•    5 km de l’A1 Paris-Lille
•    30 min des aéroports de Roissy-CDG et de Beauvais-Tillé.

 



 

Mais c’est aussi une ville importante de l’Oise du fait de son activité industrielle et de son nœud ferroviaire. La gare qui la dessert est la première de l'Oise avec ses 20 000 voyageurs qui la fréquente tous les jours et fait partie des 100 plus importantes gares sur le plan national. Elle constitue un carrefour à la croisée des destinations (Paris-Beauvais-Compiègne-Amiens-Lille)… L'arrivée du TGV en 2020 ne fait que renforcer ce potentiel d'envergure.

Située à quelques kilomètres de Chantilly et de Senlis, villes au patrimoine prestigieux et royal, ainsi que le domaine forestier (site classé) de 6 344 hectares situé sur le territoire de seize communes des départements de l’Oise et du Val d’Oise ont longtemps mis dans l’ombre la ville de Creil qui certes possède des patrimoines mais moins visibles et moins touristiques que ceux de nos villes voisines.

Depuis la création en 2004 du Parc Naturel Régional-Pays de France (regroupant 59 communes dont Creil) sur les départements de l’Oise et du Val d’Oise, la ville de Creil redécouvre quelle possède aussi des fleurons et que sont impact touristique est certes moins évident que pour des villes royales comme Chantilly ou Compiègne mais de l’ordre du possible.

Enfin avec l'Oise qui traverse la ville et le projet de canal Seine-Nord ainsi que le projet de construction d'un port fluvial, la ville possède de beaux atouts pour son développement.. A cela il faut ajouter  la Trans'Oise (une "colonne vertébrale" de l'ensemble des voies douces du département) qui passera par Creil et s'étendra sur 240 km traversant le département de l'Oise.